À propos

À propos

Illustratrice et graphiste diplômée de l’École Estienne et de l’Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles, Je me forme à l’illustration scientifique et commence une collaboration avec l’association d’architecture expérimentale Bellastock avec laquelle j’imagine un système de représentation du processus de réemploi de matériaux : la vie de la matière dans le temps et l’espace d’un site et dessine en 2013 une livre de compte-rendu du premier Actlab, Laboratoire-Action en réemploi établi sur le site des anciens entrepôts du Printemps de l’Île-Saint-Denis (93).

Je poursuis mes questionnements graphiques sur l’espace par un travail de recherche sur le vocabulaire graphique de la carte et notamment, la place du mythe dans l’écriture de l’espace dans la cartographie antique, médiévale et humaniste. L’espace imaginaire en cartographie : Enquête graphique.

En parallèle, j’entame un travail de recherche sur le travail de Pina Bausch qui me mène jusqu’à Maroussa Leclerc, de la Cie Suivez-moi jeune homme. Ensemble, elles montent Entrez dans la danse ! : un livre de médiation culturelle illustré pour Anis Gras – Le lieu de l’autre autour de la danse et du corps en classes de maternelle, diffusé auprès des enseignants et des acteurs culturels et pédagogique de la ville de Arcueil.

Résidente du Paris Print Club, atelier d’impression et de design à Paris 18e, je continue de développer des collaborations avec la presse illustrée, les arts vivants ou les métiers d’arts.

En 2017-18, je construis en collaboration avec Alix Boillot, scénographe et la Cie Suivez-moi jeune homme, Dérive : une installation immersive sur l’imaginaire de l’espace quotidien. Nous menons ensemble des actions de médiation arts visuels / théâtre auprès de scolaires en Isère (38). Ce projet de création pluridisciplinaire a reçu le soutien de Création en cours, du Ministère de la Culture, du Ministère de l’Éducation nationale et des ateliers Médicis de Clichy-Montfermeil, du Théâtre Paris-Villette, Anis-Gras (94), Théâtre de la Noue (93), Maquis (29), STC (94).

Par ailleurs, j’entame une recherche graphique sur l’estampe japonaise, ses codes et structures, et propose Japonaiseries : une exposition personnelle à Anis Gras – Le lieu de l’autre (94) en juin 2018. Cette recherche sur le « monde flottant » se poursuit dans le cadre d’une seconde exposition à Anis Gras en novembre 2018 pour s’attarder sur les effets d’atmosphère, le flou du réel, le détail de la lumière, le monde sans dessus-dessous.