Images postales

Qddsaya, ven. 9 août 2019
« Si j’ai du mal à t’imaginer évoluer dans les ruelles chaudes de Damas, le corps transpirant, plié en quatre sur les banquettes du minibus dont s’échappent des sons de radio lancinants, je devine ton sourire quand la brise du soir diffuse des parfuns de jasmin et que la bouche se remplie du jus sucré des figues fraîchement cueillies sur la terrasse. Les ruines de béton chancelant de Homs n’attendent plus que tes airs de piano.
Je t’embrasse,
A »
 
Linogravure et impression sur textile _Alaïs Raslain
Broderie au point de tige et brides festonnées _Anaïde Fleig
Kinsale, Juin 2013.
« Je l’ai senti, là, du bout des doigts. La fraîcheur et l’humidité de la mousse accrochée le long de la roche escarpée. Je me suis avancée, approchée du vide, attirée par le tumulte des secousses de la mer se brisant le long des falaises. La profondeur des couleurs, la générosité du gris anthracite et l’espace verdoyant se révèlent par touches picturales contrastées. L’étreinte de la brume me frôle dans un murmure, douce caresse enveloppant petit à petit tout ce qui m’entoure.
J’aimerai que tu sois avec moi.
A »
 
Linogravure et impression sur textile _Alaïs Raslain
Broderie au point de riz, couleurs chinées _Anaïde Fleig